Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Développement durable

  • Salon International de l'Eau et de l'Irrigation


    salon-irrigation-fellahtrade.jpg

    La rationalisation de la ressource en eau est l’un des enjeux du Plan Maroc Vert, véritable politique de relance de l’agriculture. En matière d’irrigation, l’Etat prévoit l’introduction de systèmes à économie d’eau sur 670 000 Ha d’ici 2020 contre 150 000 Ha aujourd’hui.

    Dans la seule région du Tadla Azilal, l’un des 9 grands périmètres irrigués du Maroc, quelque 126 000 agriculteurs sont concernés et plus de 88 000 Ha doivent être progressivement reconvertis du gravitaire au localisé ( 49 000 Ha en collectif et 39 000 Ha en individuel).

    SIEITA, 1er Salon International de l’Eau et de l’Irrigation de la région Tadla Azilal, s’inscrit en droite ligne de cette stratégie. Rendez-vous incontournable pour tous les professionnels de l’eau et de l’irrigation, le salon rassemblera pendant 4 jours les équipements, les techniques et les services capables de répondre aux enjeux de la bonne gestion et de la préservation des ressources en eau au Maroc.

    Organisé sous initiative royale et en partenariat avec le Ministère marocain de l’Agriculture, SIEITA réunira du 19 au 22 Octobre 2011 à Béni Mellal, 100 exposants qui présenteront une offre internationale et diversifiée à 5000 visiteurs professionnels issus de l’agriculture, des collectivités locales, de l’industrie, et du secteur tertiaire.

     

    source : http://sieita.ma/

  • 6eme journées internationales des Sciences de l'environnement

    fellahtrade-eolienne.jpgLa 6ème édition des journées internationales des sciences de l'environnement aura lieu, du 21 au 23 juin à Oujda, avec la participation d'universitaires, de chercheurs et de spécialistes du Maghreb et de la rive nord de la Méditerranée.

    Organisée par la faculté des sciences de l'université Mohamed Premier d'Oujda avec l'appui du Conseil de la région de l'Oriental, cette 6ème édition se tiendra sous le thème « Environnement et développement durable ».

    Selon ses initiateurs, ce colloque scientifique d'envergure internationale, qui a connu des succès de plus en plus grandissants depuis sa première édition en 2001 à Meknès, ambitionne de mettre en relief les nouvelles avancées de la recherche scientifique dans ce domaine, le développement d'une plateforme et des synergies scientifiques en vue d'élaborer des projets de coopération, et la sensibilisation aux divers problèmes de l'environnement et à l'exploitation rationnelle des ressources naturelles.

    « Notre volonté est d'inscrire dans la durée la tradition d'une recherche de plus en plus grandissante dans le domaine des géosciences de l'environnement en impliquant l'ensemble des acteurs oeuvrant dans ce secteur avec le souhait profond de renforcer davantage l'ouverture de l'université sur son milieu socio-économique », soulignent-ils dans un communiqué.

    Ce colloque va réunir plus de 300 participants venant, outre le Maroc, d'Algérie, de Tunisie, de France, de Belgique et du Cameroun, tous conscients de démontrer à la société, à travers cet événement, le rôle crucial que les scientifiques jouent dans la quête du développement durable et d'exposer comment les sciences de l'environnement contribuent directement au développement en préservant les ressources naturelles, et en atténuant l'impact des risques naturels et anthropiques.

    Les débats porteront notamment sur « le milieu naturel et développement durable », « hydrogéologie et ressources en eau », « gestion des déchets : pollution et dépollution », « génie civil, aménagement et urbanisme », « changements climatiques : causes et impacts », et « biodiversité ».

     

    source : MAP

  • Energies renouvelables : premier salon à Casablanca en juin

    fellahtrade-salon-energies-renouvelables.jpgLa première édition du Salon des énergies renouvelables aura lieu du 21 au 23 juin prochain à Casablanca.

    Ce salon, un espace de rencontre et de débats autour des énergies renouvelables, vise à rassembler les différents intervenants dans le secteur. Il se déroule dans un contexte extrêmement porteur, grâce aux objectifs ambitieux fixés par la stratégie nationale en matière d’énergie, qui consistent à diversifier les sources d’énergie et à produire 42 pc de l’énergie consommée à partir de sources renouvelables en 2020.

    Pour cette première édition, les organisateurs comptent sur la participation d’une centaine d’exposants, principalement dans les filières éolienne, solaire photovoltaïque, solaire thermique, solaire à concentration, hydroélectricité, efficacité énergétique, ingénierie, investissements et développement de projets.

    Des rencontres d’affaires destinées à mettre en relation acteurs locaux et entreprises internationales et un cycle de conférences sont prévus au programme de ce salon, organisé sous l’égide du ministère de l’énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement, en partenariat avec la chambre française de commerce et d’industrie du Maroc (CFCIM).

    Plusieurs thèmes figurent ainsi dans ce programme à savoir le plan solaire marocain, le programme national éolien, la biomasse et l’hydro-électricité, l’efficacité énergétique et le bâtiment, les activités industrielles et les financements nationaux et internationaux.

     

    source : MAP