Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Filière de l'amandier : Journée de sensibilisation

amandier-Maroc.jpgUne journée de sensibilisation sur les techniques de production et valorisation de la filière de l'amandier a été organisée à Ouarzazate le 8 octobre.

En collaboration avec la Direction Régionale de l'Agriculture, la Chambre d'Agriculture de la Région Draa-Tafialet a organisé, à Ouarzazate, le 8 Octobre 2017, une journée de sensibilisation sur les techniques de production et valorisation des amandes. Animée par un professeur chevronné de l'Institut Agronomique et vétérinaire Hassan II, cette rencontre a connu la participation d'une centaine d'agriculteurs représentant des coopératives agricoles et des associations villageoises, en plus des représentants de l'Office Régional de Mise en Valeur Agricole de Ouarzazate, de l'Office National du Conseil Agricole (ONCA) et de l'Office  National de la Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA).

Cette journée s'est organisée dans le cadre de la mise en œuvre des activités du plan d'action de la Chambre d'agriculture Draa Tafilalet qui intègre, en plus du renforcement des capacités des organisations professionnelles (Coopératives, GIE, Associations…etc.), des campagnes de sensibilisation et des journées de formation des agriculteurs touchant toutes les filières végétales et animales et les produits du terroir de la Région Draa-Tafilalet. Elle s'inscrit dans la stratégie du Plan Maroc Vert dans son pilier II qui vise la mise à niveau des acteurs fragiles et la lutte contre la pauvreté rurale à travers l'amélioration du revenu agricole.

Au cours de cette rencontre, l'animateur a présenté un exposé détaillé ayant traité les aspects relatifs aux techniques de production et de valorisation des amandes. Il a mis en exergue, image à l’appui, les techniques de plantation, de taille des arbres et de récolte du fruit. Il a également évoqué les maladies et les ravageurs de l'amandier en présentant des images montrant aussi bien les symptômes de chaque maladie que les méthodes de lutte nécessaires à leurs éradications. Pour assurer la commercialisation de la production l'animateur avait sensibilisé les agriculteurs sur l’importance de la valorisation des amandes.

Un débat très fructueux s'en est suivi ayant permis aux agriculteurs de poser des questions et d'évoquer les contraintes qui freinent le développement de cette filière dans la région de Ouarzazate. La principale contrainte évoquée est la gelée printanière qui occasionne des pertes énormes des fleurs d'amandiers au mois de février. Les sécheresses récurrentes entravent aussi selon les agriculteurs la production des amandes.

Issus de semis, les amandiers de la région d'Ouarzazate sont hétérogènes sur le plan vigueur, époque de floraison et peu productif en raison de plusieurs facteurs notamment le manque d’entretien et la mauvaise pollinisation. Les principaux ravageurs de l'amandier cités par les agriculteurs sont les pucerons, les acariens et le Capnode qui abime les racines de l'arbre. Le manque d'organisation des producteurs en coopératives constitue également une contrainte entravant le développement de cette filière.

Source : www.agrimaroc.ma

Écrire un commentaire

Optionnel